Ville de Melun

Ville de Melun

Prix Gazette - Edition 2015 - Ile-de-France - Seine-et-Marne (77)

Un accueil dédié aux tout-petits porteurs d’un handicap ou à particularité

La structure Les Loupiots et son équipe pluridisciplinaire proposent un accueil et des activités adaptées.
Plus de 10 ans après l’adoption de la loi Handicap, l’intégration de l’ensemble des enfants porteurs d’un handicap ou à particularité n’est pas encore assurée. Une situation qui laisse de nombreuses familles dans le désarroi. En Seine-et-Marne, les parents concernés peuvent se tourner vers la structure Les Loupiots, ouverte par la ville de Melun (40 000 hab.). Son équipe pluridisciplinaire, qui compte notamment une psychomotricienne et une éducatrice référence de l’accueil individualisé (ERAI), poste créé spécifiquement pour porter ce dispositif, assure un suivi adapté au profil de chaque enfant, de l’âge de 3 mois à 5 ans. La structure dispose d’un espace sensiro moteur, conçu pour aider les tous-petits à développer leurs capacités.
Selon les situations, l’accueil y est individuel ou collectif et l’enfant peut également, en tenant compte de son évolution, fréquenter une structure classique afin de soutenir son inclusion. Avec ce dispositif, l’ambition de la ville est de sensibiliser toutes ses structures à la problématique du handicap, voire au-delà, en direction de l’ensemble des acteurs de la petite enfance.

Et aujourd’hui ?
2016 correspond à une phase d’intensification du dispositif. L’éducatrice référente de l’accueil individualisé exerce désormais à temps plein et peut ainsi intervenir dans toutes les crèches municipales de Melun. « Elle sensibilise le personnel à la problématique de l’accueil des enfants à besoins spécifiques et va même plus loin en assurant leur formation », explique Ségolène Durand, adjointe au maire en charge de la petite enfance. Au sein de la halte-garderie Les loupiots, l’espace sensoriel dédié à l’éveil des sens et à la détente s’est étoffé en matériel. « Nous nous fournissons au fur et à mesure, car à chaque handicap correspond des supports différents », précise l’élue. L’organisation d’ateliers réguliers parents-enfants est une grande source de satisfaction : « les parents se rapprochent de la structure, gagnent en confiance quant à l’évolution de leur enfant, notamment en constatant leurs progrès. De plus, des familles isolées de par le handicap nouent des liens entre elles », se félicite Ségolène Durand. Ces ateliers ont également pour objectif d’inciter les parents à poursuivre à la maison le travail effectué en journée afin de donner le maximum de chance à l’enfant d’évoluer. A l’avenir, les acteurs du projet aimeraient améliorer le passage des structures petite-enfance au monde scolaire pour les enfants à besoins spécifiques en « créant des passerelles ».« Nous savons que certains écoliers entrent en maternelle sans souci, mais nous n’avons pas encore la possibilité de suivre le parcours de chacun », précise l’élue.

Drôme : Un conte à l’oreille

Drôme : Un conte à l’oreille

Drôme : Un conte à l’oreille De par les restrictions imposées durant la crise sanitaire de l’épidémie de Covid-19, de nombreux habitants ont été privés d’activités culturelles. Coupés de (...)

Prix GMF - Edition 2021 - Drôme (26)

CCAS Montpellier

CCAS Montpellier

Prix du Jury pour son projet « Le numérique au service de l’action sociale ». Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Montpellier a créé un tiers lieu destiné à lutter à la (...)

Prix du Jury - Edition 2020 - Hérault (34)

Ville de Brest

Ville de Brest

Prix Coup de cœur pour son projet « Handibox facilite l’accès à la culture des personnes en situation de handicap ». Avec sa Handibox, la ville de Brest a souhaité lever les (...)

Prix coup de coeur - Edition 2020 - Finistère (29)