Ville de Puteaux

Ville de Puteaux

Edition 2016 - Hauts-de-Seine (92)

Des repas-plaisir à domicile pour les personnes âgées

Améliorer la santé des personnes âgées et rompre leur isolement, tout en leur faisant retrouver le plaisir gustatif.

 

Les personnes âgées ou handicapées ont du mal à se nourrir correctement, d’autant plus lorsqu’elles vivent seules chez elles. Retrouver le goût et le plaisir de manger agit sur leur bien-être moral, tandis qu’une alimentation équilibrée peut résoudre les problèmes de santé liés à la dénutrition. Et, en cas d’hospitalisation, les soins sont plus efficaces, les complications infectieuses diminuent et la durée de prise en charge est souvent réduite. Soucieuse d’accompagner au mieux les populations fragiles, Puteaux (Hauts-de-Seine, 44 218 habitants) a souhaité améliorer les repas portés à domicile. En association avec la société Saveurs et Vie, la commune a créé le « passeport nutrition santé » (PNS). S’appuyant sur un comité scientifique de gériatres et de médecins spécialistes de nutrition, Saveurs et Vie propose des menus originaux individualisés, conformes aux prescriptions médicales, et élaborés par des diététiciens.

 

Et aujourd’hui ?

Une diététicienne de Saveurs et Vie, embauchée à 80% par le CCAS, repère par téléphone les personnes « à risque de dénutrition ». Elle se rend ensuite à leur domicile pour établir avec elles un protocole fixant le type de menus et la fréquence des visites. Des bilans sont réalisés chaque semaine puis chaque mois. « Les repas respectent les goûts de la personne et ses besoins du moment, précise Michel Duez, 1er adjoint au maire, délégué à la santé et à la dépendance, à la solidarité, à l’action sociale, au handicap et à l’hygiène publique. Cinq aliments peuvent figurer sur une liste noire. Et pourquoi ne pourrait-on pas donner deux desserts à quelqu’un qui ne mangera pas de légumes ?… » Cela fait deux ans et demi que les repas portés à domicile ont été adaptés. Les 273 bénéficiaires du PNS, âgés de 82 ans en moyenne, peuvent choisir chaque jour entre deux menus, concoctés avec des produits de saison. « Nous avons constaté que ces personnes vont nettement mieux », se réjouit Michel Duez. Sans compter l’impact sur le maintien à domicile : les bénéficiaires ont reçu au total 1 265 visites de la diététicienne. Avec le vieillissement de la population, la formule sera de plus en plus prisée. « Rançon du succès » : la ville devrait augmenter l’an prochain sa subvention au CCAS. Puteaux envisage d’étendre la formule à d’autres repas collectifs, dans les écoles notamment. Et d’autres villes du territoire, intéressées, pourraient se lancer dans l’aventure gustative…

 

Lancement : 2014

Public : personnes âgées et handicapées

Partenaires : Saveurs et Vie

Budget : 83 000 euros

La commune de Tarbes

La commune de Tarbes

Pour son programme « Education au Développement Durable » en partenariat avec l’Education Nationale. Le programme, mis en place depuis septembre 2010, concerne les enfants des cycles 2 et 3 (CE2, (...)

Prix Gazette - Edition 2019 - Hautes-Pyrénées (65)

Communauté de Communes de Petite Terre

Communauté de Communes de Petite Terre

Mobilisation de la jeunesse locale autour de la citoyenneté environnementale – Communauté de communes de Petite Terre (Mayotte) Le service civique, pour mieux gérer les déchets Des volontaires en service (...)

Edition 2018 - Mayotte (976)

Conseil départemental du Gers

Conseil départemental du Gers

Gers – Mutualiser l’aide alimentaire pour améliorer l’inclusion sociale Une entité unique fédère les actions d’aide alimentaire du conseil départemental, des associations caritatives et des CCAS-CIAS sur tout le territoire. (...)

Prix Gazette - Edition 2018 - Gers (32)

Région Auvergne Rhône alpes

Région Auvergne Rhône alpes

Auvergne-Rhône-Alpes – Un robot de téléprésence relie les lycéens hospitalisés au lycée L’élève suit les cours à distance, en étant présent en classe… grâce à un avatar mobile Avec un (...)

Prix GMF - Edition 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes