Ville de Strasbourg

Ville de Strasbourg

Prix GMF - Edition 2015 - Bas-Rhin (67) - Grand Est

Une action d’insertion à l’heure de la cantine

Des vacations en restauration scolaire et en périscolaire facilitent le retour à l’emploi.
L’insertion des personnes très éloignées de l’emploi, notamment le public RSA, est une préoccupation pour nombre de collectivités. La ville de Strasbourg (276 000 hab.) a identifié, via ses services Insertion et Education, les postes de vacataires accompagnateurs et accompagnatrices en restauration scolaire et accueillants-tes périscolaires comme un outil d’insertion adapté et intéressant à plus d’un titre. Ces vacations constituent une première étape en offrant, par la reprise d’une activité, l’occasion d’entreprendre les démarches nécessaires à une insertion durable, et, pour les seniors, de terminer leur vie professionnelle en valorisant leurs expériences passées. Les missions à ces postes étant polyvalentes, elles offrent l’occasion de développer différentes compétences (ponctualité, relationnel, gestion du stress…). De plus, l’accompagnement et la formation dont bénéficient ces professionnels, assurés en partenariat étroit avec les Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA), permet d’améliorer le service rendu au public dans les services de restauration scolaire.

Et aujourd’hui ?
2016 est l’année de la montée en puissance. « Aujourd’hui, nous pouvons faire un bilan qui a du sens », analyse Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au maire en charge des Solidarités. En trois ans, environ 700 personnes ont été orientées vers le programme, 80 ont été intégrées et 60 % ont accédé à un emploi ou une formation. En 2016, l’objectif est d’approcher environ 180 personnes, contre quelques dizaines les années précédentes. Les acteurs du projet se félicitent de sa pérennisation : après avoir été largement porté par la ville, le dispositif repose désormais, en partie, depuis 2015, sur le Fonds social européen (FSE). «Nous avons œuvré pour assurer une stabilisation aux bénéficiaires. Des vacations ont été transformées en contrat aidé, un Contrat unique d’insertion (CUI), qui donne accès à différents droits », précise Sylvie Schultz-Hermand, cheffe du service insertion de la direction des Solidarités. Les travailleurs sociaux ont fait part de leur satisfaction de pouvoir disposer d’un outil d’insertion efficace dans une période économique très tendue. Mais la plus grande satisfaction est à chercher du côté des bénéficiaires. Une partie non négligeable d’entre eux ont plus de 50 ans et ont ainsi l’opportunité de renouer avec la vie professionnelle parfois après une longue période d’inactivité. « Egalement, nous avons noté que pour certaines des femmes concernées, l’expérience a un vrai rôle émancipatoire. Aujourd’hui, elles ont un travail « comme tout le monde » », souligne Sylvie Schultz-Hermand.

La commune de Tarbes

La commune de Tarbes

Pour son programme « Education au Développement Durable » en partenariat avec l’Education Nationale. Le programme, mis en place depuis septembre 2010, concerne les enfants des cycles 2 et 3 (CE2, (...)

Prix Gazette - Edition 2019 - Hautes-Pyrénées (65)

Communauté de Communes de Petite Terre

Communauté de Communes de Petite Terre

Mobilisation de la jeunesse locale autour de la citoyenneté environnementale – Communauté de communes de Petite Terre (Mayotte) Le service civique, pour mieux gérer les déchets Des volontaires en service (...)

Edition 2018 - Mayotte (976)

Conseil départemental du Gers

Conseil départemental du Gers

Gers – Mutualiser l’aide alimentaire pour améliorer l’inclusion sociale Une entité unique fédère les actions d’aide alimentaire du conseil départemental, des associations caritatives et des CCAS-CIAS sur tout le territoire. (...)

Prix Gazette - Edition 2018 - Gers (32)

Région Auvergne Rhône alpes

Région Auvergne Rhône alpes

Auvergne-Rhône-Alpes – Un robot de téléprésence relie les lycéens hospitalisés au lycée L’élève suit les cours à distance, en étant présent en classe… grâce à un avatar mobile Avec un (...)

Prix GMF - Edition 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes